top of page

ÉDUCATION ET RÉINTÉGRATION

©FORENA

La prison du Petit Verger

Une pépinière au sein de la prison du Petit Verger, inaugurée en 2019.
Avec l'aide et le financement de l'Ambassade d'Australie, du GEF Small Grants Programme des Nations Unies pour le développement et du gouvernement mauricien, FORENA a installé une pépinière dans la prison du Petit Verger.

 

Ce programme offre aux détenus une formation en agriculture, qui peut devenir un atout pour la réinsertion dans l'environnement professionnel et social lors de la libération. Les plantes de la pépinière sont déjà utilisées pour le reboisement à la Citadelle et au Priest Peak.

 

Ils seront également utilisés pour de futurs projets FORENA.

Éducation des jeunes

Dans tous les projets agricoles et de protection de la biodiversité, FORENA intègre les populations vulnérables. Ils deviennent les personnes clés grâce à qui les objectifs sont atteints. FORENA s'adresse aux jeunes, notamment de l'école élémentaire et dans les Zones d'Éducation Prioritaire (ZEP). Ils sont sensibilisés aux enjeux du changement climatique, à la préservation de la faune et de la flore de l'île, et la vie harmonieuse entre l'Homme et la Nature. FORENA organise des activités de plantation, des excursions pour découvrir la faune et la flore de l'île ainsi que des ateliers en classe.  

La mise en place d'un programme d'éducation environnementale à l'école primaire, en collaboration avec le Rotary Club de Port-Louis Citadelle et FORENA, ainsi que Reef Conservation, a débuté en 2008.
Le premier projet d'éducation à l'environnement marin pour les écoles primaires a servi de référence pour la définition d'un projet d'éducation à l'environnement terrestre dans le Parc National des Gorges de Rivière Noire. Aujourd'hui, quelque 130 écoles primaires ont bénéficié de ce programme, ce qui a conduit à la révision du curriculum des Études de l'Environnement.

Le programme d'éducation environnementale comprend des activités de plein air dédiées aux plantes endémiques et indigènes d'une part, et un enseignement en classe avec un aquarium sec et des affiches sur l'environnement marin d'autre part. Des ateliers sont organisés pour les enseignants afin de les former à l'utilisation de l'équipement, aux principes de l'écologie marine et aux directives sur la façon de mettre en œuvre le projet de jardin environnemental. Des visites régulières des sites sont faites par des représentants de l'ONG et du Rotary Club de la Citadelle de Port-Louis et sont complémentées par des sessions sur la biodiversité terrestre et marine, l'eau et le compostage.

Le projet d'éducation environnementale à terre de FORENA propose une excursion à Pétrin pour 60 enfants et leurs enseignants. Il fait partie de l'éducation informelle où les enfants apprendront l'importance de conserver la biodiversité unique de l'île Maurice avec la réintroduction d'un écosystème endémique à Pétrin qui est envahi par des plantes exotiques. Les élèves des écoles ZEP ou des centres d'éducation informelle comme l'ANFEN sont privilégiés. L'objectif est de briser la ségrégation et la stigmatisation causées par et autour de l'échec scolaire. Pour beaucoup de ces enfants, c'est une occasion unique de visiter Pétrin, ce qui peut les inspirer et les encourager à se connecter davantage avec la nature.

©FORENA

©FORENA

Volontariat des associations 

Le projet de La Citadelle permet à des associations d'inviter leurs membres à venir découvrir le site et à participer à la plantation et à l'arrosage des plantes.

 

Chaque association est libre de convenir d'un rendez-vous avec l'équipe de FORENA, qui fournit les végétaux et matériels nécessaires ainsi qu'une brève introduction et explication des gestes techniques.  


L'association Un Ange, composée d'assistantes sociales, souhaite accompagner chaque mois des groupes. 
 

Education des jeunes
Volontariat des associations
bottom of page