top of page

FORENA - a été créée en 2008 à l'Ile Maurice, dans l'Océan Indien. L'idée lancée par Manoj Vaghjee  a rapidement attiré le soutien d'autres Mauriciens passionnés par la biodiversité et la cause environnementale, soucieux des relations entre l'Homme et la Nature. 

FORENA Team

©FORENA

Contrairement à d'autres initiatives, FORENA  vise à entreprendre des projets complexes, sur le long terme et à échelle nationale qui sortent souvent des sentiers battus. La Fondation a été la première organisation à introduire la certification biologique à Maurice. Aujourd'hui, elle sensibilise activement à l'agroforesterie et à la protection de la biodiversité mauricienne, relevant le défi d'inverser les dommages environnementaux sur des terres délaissées, arides et ingrates.  

La réintroduction d'arbres endémiques sur les flans de collines de La Citadelle à Port-Louis est l'un des projets phares. Depuis 2010, les petites mains des bénévoles viennent planter, arroser et protéger les pousses fragiles exposées au soleil et battues par le vent au dessus de la Capitale. Et aujourd'hui, le miracle opère et les plantes endémiques reprennent peu à peu leurs droits autour de ce site historique, autrefois boisé.  

Dans le but de laisser une île durable aux générations futures, FORENA fédère l'enthousiasme de bénévoles de tous horizons et noue des partenariats de long terme avec les acteurs publics et privés et les collectivités locales. La Fondation jette également des passerelles pour inclure les enfants, les jeunes, les populations vulnérables et les personnes incarcérées. Certaines ambassades et organisations internationales présentes à Maurice ne reste pas insensibles à ces initiatives qui intègrent plusieurs facettes des Objectifs de Développement Durable (ODD). Par ailleurs, le Priest Peak Project a été soutenu par l'Ambassade du Royaume-Uni, en marge de la COP 26.


Alors que la lutte pour l'environnement touche tous les secteurs, la Fondation s'appuie sur la diversité des apports pour s'attaquer aux problèmes environnementaux à Maurice. A terme, FORENA entend devenir une plateforme capable de réunir toute un ensemble de partenaires et de volontaires pour mener des projets communs. Cela, en conjuguant les ressources et les compétences de chacun. Ainsi, FORENA vise à créer un espace de partage d'idées et d'actions dans le but de promouvoir l'environnement comme tremplin vers une nouvelle société viable et durable pour tous.  


©FORENA

Notre ambition première est de constituer un réseau rassemblant les acteurs économiques, politiques et associatifs dans la création de projets liés au développement durable : la protection de la biodiversité, l'éducation à l'environnement et l'adaptation au changement climatique. 
A travers cette plateforme, les ONG, le secteur privé, les ministères et la communauté locale partagent leur savoir-faire et leurs expériences. FORENA souhaite faciliter les échanges entre chaque acteur pour relever le défi du réchauffement climatique à Maurice.  

 

L'objectif de reboisement se fait en parallèle avec des projets sociaux qui contribueront à l'environnement mais aussi à l'économie mauricienne. A travers le reboisement, la Fondation souhaite restituer à Maurice l'écosystème et la biodiversité qu'elle connaissait avant l'industrialisation abusive. FORENA a pour objectif de mettre en place des crèches pour ses partenaires comme les collèges ou la prison du Petit Verger.
A terme, ses pépinières rendront FORENA autonome pour ses plantations mais c'est aussi un moyen de créer une économie circulaire verte à travers la formation de ces populations.
La Fondation Ressources et Nature a des ambitions à moyen et long terme :

​ - Renforcer l'esprit de solidarité au sein de la communauté locale, notamment auprès des populations vulnérables

- Reboisement de l'île et retour des plantes endémiques

- Contrôler l'érosion et la fertilité des sols

- Renforcement de l'écosystème mauricien et autonomisation des plantes endémiques

- Création de nouvelles activités économiques pour la population

- Répondre au besoin d'autosuffisance alimentaire

- Créer des espaces verts sains pour le public

- Un écosystème autonome capable de se régénérer

- Un changement de mentalité dans la société face au changement climatique

- Atténuer les effets du changement climatique en abaissant la température de Port Louis de 2 degrés d'ici 2040

Rencontrer l'équipe

Manoj.jpg
Roma.jpg
Roshan.jpg
Estelle.jpg
Greg.jpg
bottom of page